U… Un cycliste

U… Un cycliste

Je vais aujourd’hui vous présenter un homonyme de Jean BEAUNEZ, qui nous aura accompagné tout au long de ce challenge AZ. Lorsque j’ai trouvé trace de Jean dans la presse, j’ai recherché les liens possibles avec mon Jean, qui a importé ce patronyme à Herry. Je vous donnerai à la fin de l’article les indices qui me permettent aujourd’hui de les relier.

Si la presse m’a surtout apporté des faits divers assez tristes sur cette famille, elle m’a aussi permis de trouver trace de ce collatéral grâce aux pages sportives.

Avril 1934 – Il court au Grand Prix d’Herry, sur une distance de 50 kilomètres avec 34 autres participants. Le journaliste note  » la très belle course du coureur local Beaunez ». Il termine 5ème.

Mai 1936. Cette fois-ci au Grand Prix de Précy qui s’est disputé sur un circuit de 7 km à couvrir sept fois. « Les échappées succèdent aux échappées et Berniot et Beaunez se distinguent particulièrement ». Il termine 4ème. On apprend à cette occasion qu’il est affilié au Vélo Club de Bourges (VCB).

Octobre 1936. Lors de la fête annuelle de Garigny, Jean BEAUNEZ termine 1er.

Juin 1937. Jean termine 14ème à Lurcy-Lévy mais l’article souligne qu’il fait partie des champions de demain.

Septembre 1937. BEAUNEZ vainqueur à Herry ! « Le prix cycliste d’Herry disputé hier sur un circuit de 9 kilomètres à parcourir cinq fois a été une fois de plus émaillé de nombreuses crevaisons. Le local Beaunez, en grande forme, l’emporte assez facilement […] » Petit trésor à la fin de l’article, on lui tire le portait !

La fin de l’histoire est plus triste. La neurasthénie semble être un mal familial, Jean se suicide en 1939 au cours de son service militaire, ce qui lui vaudra un bel hommage dans le journal.

Je suis loin d’avoir trouvé toutes ses courses…

Venons-en maintenant au lien avec notre Jean BEAUNEZ « l’ancien ». J’avais bien trouvé la trace d’un Jean BEAUNEZ dans le recensement de 1931 à la Sarrée d’Herry, né en 1916 à Précy et vivant avec ses grand-parents François BEAUNEZ et Clémentine. Il était alors électricien. Mais faute d’avoir l’état-civil sur cette époque, difficile de savoir s’il s’agit bien de lui !

La confirmation viendra d’un contributeur à sauvons nos tombes sur Geneanet, qui a pris en photo la tombe de Jean BEAUNEZ, à Précy. Les dates sont bien les bonnes ! Je peux donc maintenant compléter l’arbre avec certitude !

Merci à Joël DUBOIS qui a déposé cette photo sur Généanet

Jean est le fils d’Auguste BEAUNEZ et Clémentine LANGOU. Il connaîtra peu son père… en effet celui-ci combattra lors de la guerre de 14-18. De ce que je comprends, il est resté au dépôt à Bourges, et a donc dû rendre visite à sa famille car Jean est né en 1916… J’apprends dans sa fiche matricule qu’Auguste décède en 1918 d’une maladie contractée au service. Jean vivra avec sa mère et ses deux frères chez ses grand-parents paternels.

Sa mère disparaît des recensements entre 1921 et 1926. Avant l’âge de 10 ans, Jean se retrouve donc seul avec ses grand-parents. Son grand-père François fut le fils unique de Jean, décédé très jeune. Que de malheurs dans cette famille…

La dépêche du Berry : 5 avril 1934, 28 mai 1936, 21 octobre 1936, 9 septembre 1937
Recensements - Précy - AD18 : 1921, 6M0244
Recensements - Herry - AD18 : 1926, 6M0275 ; 1931,6M 0306
Fiche matricule d'Auguste BEAUNEZ - AD18 : 2R 629

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.