La généalogie fête internet

La blogosphère généalogique  est invitée, à l’initiative de Sophie Boudarel, à fêter internet.

  • Pourquoi avoir créé un blog de généalogie ?

Cela remonte à un moment bien précis de mes recherches, lors de la découverte de ma  branche MERLIN. Avec étonnement, l’un de mes ancêtres était indiqué comme étant marchand verrier. J’ai cherché cette profession dans mon moteur de recherche favori, et je suis tombée sur les blogs modes de vie au 16ème et 17ème siècle et  verriers du Rouergue. De fil en aiguille, j’ai découvert la blogosphère généalogique, et j’ai décidé de me lancer à mon tour.

  • Un blog à faire découvrir et à mettre en avant

Je vais tricher car j’ai beaucoup de mal à choisir entre les blogs que je lis régulièrement : ils sont tous tellement différents ! Et c’est finalement plus ce que je veux mettre en avant : la diversité.

6a0148c6e169ce970c017c318b2233970b

Il y a ceux qui nous font voyager : en Italie avec mes racines en Vénétie, au Québec avec Hervé Pencalet. Voyage aussi … aux archives ou dans les bibliothèques de par le monde  avec Chroniques d’Antan.

Il y a ces généablogueurs dont les ancêtres auraient pu côtoyer les miens comme Benoît et son blog mes racines familiales, François avec Châteauneuf et Jumilhac, ou encore mémoire vive, (sans oublier Sirius).

Il y a ces généalogistes qui se sont lancé dans ce projet fou de nous présenter un ancêtre par semaine comme Marine – Dans les branches.

Il y a ces belles et émouvantes histoires comme la maison de Céline, le 53, ou le journal de Léontine, raconté par Marine.

Il y a ces blogs créés il y a moins d’un an, et dont le contenu m’impressionne déjà : Murmures d’ancêtres, d’Arverne et d’Armorique, mes racines et mes L.

Il y a le blog Marques Ordinaires qui me fait culpabiliser de ne pas toujours bien citer mes sources…

Il y a des blogs avec des articles techniques comme genBECLE, la gazette des ancêtres, ou la ligne de vie par couple d’Elise.

Et il y a ces blogs que j’aime lire tout simplement, comme Degrés de parenté, la Pissarderie, Généalecole, Rhit généalogie, aide généalogie, ciel mes aïeux, Lulu sorcière, de Bretagne en Saintonges.

Et il y a aussi tous ceux que j’ai oublié de citer …

14 réflexions au sujet de « La généalogie fête internet »

  1. Ne pas faire de choix …. et donner envie d’aller voir les blogs qu’on aurait raté :) J’aime beaucoup beaucoup l’illustration de l’article :) Bonne fête d’internet et longue vie à ton blog

  2. Comme je te comprends qu’avoir des préférences et de les afficher n’est pas si simple au risque de décevoir certains. De toute manière on ne peut pas tout lire ni parcourir tellement il y en a maintenant, mais c’est tant mieux. Vastes choix et vastes sujets montrent bien que la généalogie est très vaste, et chacun trouve chaussure à son pied.

    En tout cas, merci pour la mention, ça fait toujours plaisir :)

    Hervé

    1. Merci Hervé, et oui c’est ce que j’ai remarqué : la diversité des styles, des sujets. Des articles plus ou moins longs… Mais il est vrai qu’il y en a beaucoup !

  3. Merci Elodie, pour cette liberté de choix et ces plaisirs de lecture auxquels je contribue à ma manière. Le plaisir du lecteur, c’est une très belle récompense, et l’essentielle motivation d’écriture. C’est aussi ce que je recherche et trouve à la lecture de ton blog. Il m’amuse de nous savoir certains samedi matin, loin, mais néanmoins ensemble sur l’épaule de Darwin ;-)
    Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>