K… Kyrielle d’enfants et de domestiques

K… Kyrielle d’enfants et de domestiques

Nous allons entrer aujourd’hui dans l’une des plus grosses maisonnées de ces recensements de 1872 ! Direction Prennesac, sur la commune de Villegenon.

Nous y retrouvons le chef de famille, un aïeul, Mathias HENRI*, 64 ans qui y est laboureur. Il vit avec sa femme Anne MORIN*, 57 ans, sa fille Marie Joséphine HENRY*, 34 ans et son mari Guillaume Vincent JACQUET*, laboureur âgé de 37 ans. Ce dernier est passé du statut de domestique lors de son mariage à métayer à la fin de sa vie.

Trois enfants du jeune couple sont présents : Marie Vincent, 8 ans (c’est bien un garçon), Clotilde Joséphine*, 6 ans, et Marie Alphonsine, 4 ans.

En plus de Marie Josephine, nous retrouvons d’autres enfants de Mathias HENRI et Anne MORIN : Prudent, 18 ans, Eugène 24 ans, Alexandre 21 ans et Marie, 28 ans.

Et comme onze personnes ne suffisent pas, deux jeunes domestiques complètent la maisonnée : Prudent NAUDET âgé de 16 ans, et Augustine MERLIN âgée de 18 ans.

Record battu !

3 réactions au sujet de « K… Kyrielle d’enfants et de domestiques »

  1. Prunesac fut le siège d’une petite seigneurie sous l’Ancien Régime. Les bâtiments ont été reconstruits depuis le Cadastre Napoléonien. Si vous voulez avoir une idée de l’espace dans lequel vivaient ces familles, il vous faut aller aux AD 18, et chercher dans les anciennes matrices cadastrales les registres d’imposition foncière basés sur l’importance de l’habitation et du nombre d’ouvertures; c’est parfois édifiant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.