Profiter des journées du patrimoine avec de jeunes enfants [hors-sujet]

Profiter des journées du patrimoine avec de jeunes enfants [hors-sujet]

Tous les ans des milliers de monuments peuvent être visités durant le week-end des journées du patrimoine. Avec des enfants en bas âge, pas facile ? Pour les enfants assez âgés, des activités peuvent être proposées, de quoi s’occuper utilement. Oui mais avec les plus jeunes ? Il suffit de bien choisir ses destinations et d’être un peu organisé en sachant que :
la visite doit être courte au risque que les enfants s’énervent vite
il faut pouvoir s’éclipser facilement si ils deviennent intenables.


1. Je limite le temps de route
On évite les destinations trop lointaines au risque de commencer la visite avec des enfants déjà grognons. Pour ma part, une demi-heure de route me semble le maximum.


2. J’évite les lieux très prisés
Qui dit lieu prisé, dit file d’attente : totalement inenvisageable. C’est le bon moment pour découvrir des lieux cachés, de petites pépites. Rien ne vous dit que la petite église qui semble bien banale ne renferme pas un trésor ? Et c’est sans compter sur l’enthousiasme des guides bénévoles.


3. Je privilégie les visites libres ou guidées de courte durée
Difficile de garder les enfants calmes longtemps. Alors on oublie les visites guidées de 2h en intérieur. Les visites libres permettent de gérer son temps comme on l’entend, ou bien choisir des visites de courte durée.


4. J’aime les visites en extérieur
En croisant les doigts pour que la météo soit clémente, les visites d’extérieurs permettent de s’éclipser facilement, et surtout les enfants peuvent plus facilement crier et courir (sous l’oeil toujours vigilant des parents bien entendu).


5. Je ne suis pas trop gourmande
Les programmes à rallonge, c’était bien avant mais maintenant on oublie ! Prévoir une liste avec une ou deux visites à faire impérativement, puis d’autres à adapter en fonction du temps dont on dispose et la forme des enfants.
6. Je laisse la poussette à la maison
Parce que la poussette ça roule mal dans le gravier et ce n’est pas pratique pour monter les marches. On peut toujours la laisser à l’entrée de la visite, mais c’est tout de même bien encombrant. Alors pour porter bébé c’est l’écharpe ou le porte bébé. En plus en étant proche des parents, les plus jeunes s’endorment facilement. Pour les plus grands, il faut compter sur les bras de papa lorsque les enfants ne voudront plus marcher.


7. Je voyage léger … mais avec l’essentiel
Je prévois dans la voiture de quoi changer bébé (deux couches, un peu de coton, une mini bouteille d’eau), un change, une bouteille d’eau et un goûter. On n’oublie pas non plus de quoi soigner les petits bobos : antiseptique et pansements si on tombe dans les allées d’un château.


8. Je n’oublie pas mon appareil photo ni mon carnet
Parce que le but c’est quand même bien de se cultiver et s’en mettre plein les yeux, je n’oublie pas mes outils essentiels : mon appareil photo et mon petit carnet. Et oui, on peut avoir la trentaine et faire de la résistance aux smartphones


Moulin de Bouillant, 2013


Bonnes visites !

Une réaction au sujet de « Profiter des journées du patrimoine avec de jeunes enfants [hors-sujet] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.