Nos ancêtres…. sur les épaules de Darwin.

Samedi dernier en voiture j’ai entendu le début d’une émission que j’affectionne particulièrement « Sur les épaules de Darwin ». J’aime beaucoup le fond… et aussi la forme. Le thème du 22 février était « A la recherche des traces des musiques de la préhistoire ».

L’introduction a fait écho en la généalogiste que je suis. Je vous en propose un petit extrait :

Plonger notre regard dans le passé, et découvrir que ce passé est immense. Au fond de nous, et au-delà encore, par-delà l’empreinte en nous  de ce que nous avons vécu. Par-delà la mémoire orale et écrite que nous ont légué les successions des générations humaines. Tentés de découvrir autour de nous, la présence de l’absence. Tentés de découvrir les vestiges de la longue histoire de nos ancêtres qui nous ont, il y a longtemps, donné naissance. Entrevoir des âges depuis longtemps révolus, où nos ancêtres arpentaient le monde et où nous n’étions pas encore.

Pouvoir remonter vers le passé à contre-courant. Pouvoir distinguer à travers le long écoulement des âges des éclats de passé, qui soudain ressurgissent de l’oubli.

Jean Claude Ameisen

Je vous invite vivement à écouter la suite car : quelle plume et quelle voix !

4 réflexions au sujet de « Nos ancêtres…. sur les épaules de Darwin. »

  1. Comme vous, j’aime beaucoup Jean-Claude Ameisen (pour le petite histoire, « ameisen signifie « fourmi » en Allemand). Sa voix a quelque chose d’apaisant, et ses propos pleins d’objectivité et de bon sens sont un régal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>