[Bilan ancêtres] 7ème génération

Je viens de franchir une étape dans la vérification des informations relatives à mes ancêtres : la 7ème génération est terminée !  L’occasion de faire un petit bilan :

Je débute par le nombre d’ancêtres trouvés, comme l’ont fait certains généalogistes récemment. D’un côté le nombre d’ancêtres théoriques, et de l’autre le nombre d’ancêtres trouvés. Comme cela ne me convient pas complètement, j’ai également créé une colonne avec le nombre d’ancêtres potentiels (là, je joue sur les mots). La différence ? Je tiens ici compte des pères inconnus et autres implexes.  Ainsi donc, si j’ai bien 64 individus théoriques à la septième génération, je n’en ai que 59 potentiels (l’explication va suivre). A la huitième génération, la différence entre individus théoriques et potentiels sera donc d’au moins dix individus. Point très positif : j’ai trouvé 100% des ancêtres potentiels à ce niveau !

Nouvelle image (5)

A la 7ème génération, je trouve mon premier couple implexe : Jean Louis BLONDEAU et Thérèse NEVEU sont les parents de Louis, Marie et Rosalie BLONDEAU présents tous les trois dans l’ascendance de ma grand-mère maternelle !

Je trouve aussi mon premier père inconnu qui aurait du être mon Sosa 110, père de Valérie GODON.

Concernant la localisation, j’ai représenté les lieux de mes actes avec une couleur pour mes quatre branches, une branche correspondant à l’un de mes grand-parents.

Pour vous représenter l’échelle, ces points tiennent dans un carré faisant de 50 à 60 km de côté : quand je vous disais que mes ancêtres ne bougeaient pas beaucoup !

Nouvelle image (6)

Ma branche DEZAT (vert foncé) et BLONDEAU (vert clair) se superposent presque et sont centrées autour de Sury-en-Vaux et Verdigny, dans le Sancerrois. Du côté de ma mère, mes ancêtres ont un peu plus voyagé : ma branche GUENEAU (violet) s’étend plutôt à l’ouest dans ce que l’on appelle le Pays Fort. Les deux points les plus au Nord correspondent à la naissance de deux ancêtres … nés de père inconnu, mais dont les mères sont bien originaires du berceau familial plus au Sud. Enfin, ma branche CHAMPION (rose clair) s’étend au Sud et à l’Est, pour partie dans le Sancerrois et dans le val de Loire. Avec cette branche nous commençons à gravir le piton de Sancerre …

Mais ces deux braches se retrouvent également … à Sury-en-Vaux ! Décidément, ce village est bien le berceau de ma famille.

C’est à cette génération qu’il se passe un grand évènement : je franchis les frontières du Cher pour la première fois et trouve un acte dans le Loiret. C’est la branche GUENEAU qui gagne cette fois-ci, mais il m’est avis qu’à la huitième génération la branche CHAMPION va se venger …

Enfin, je vais faire rigoler les généalogistes qui ont de vrais ancêtres voyageurs en vous montrant la répartition de mes ancêtres à l’échelle de la France !Nouvelle image (7)

8 réflexions au sujet de « [Bilan ancêtres] 7ème génération »

    1. Merci Céline. Pour la carte, je suis en effet passée par Google Maps Engine. Mais pour mettre chaque point, j’ai fait cela manuellement. Il faut dire que comme je reprend pour chaque ancêtre les actes pour noter sources, témoins … on n’est plus à ça près ;-). Clément Bècle avait fait un tuto sur son site, mais je n’ai pas testé.

  1. La notion d ancetre potentiel moi aussi j’y tiens. Les enfants trouvés, on ne peut pas vraiment remonter, donc autant les enlever des statistiques.
    Quant à ta carte, je ne sais pas si je suis admirative ou compatissante :)
    En tout cas, bravo d’avoir fait ton bilan jusqu’à la 7ème génération

    1. Merci Brigitte. En effet, sans la notion d’ancêtre potentiel je trouve les statistiques peu représentatives de ses ancêtres.
      La prochaine étape est la 8ème génération ;-)

    2. Brigitte, il faut que je vérifie sur Mac, mais sur PC, on a la différence entre ancêtres théoriques et ancêtres « réels ».

      Pour la carte, Geneanet n’a pas sorti quelque chose dernièrement ?

      En tout cas, très bon article qui permet de se poser.

      1. Oui j’ai vu des choses sur Geneanet, mais tout compris. J’ai préféré utiliser une méthode que je connais bien.
        Merci Jimbo, c’est vrai que ça m’a permis d’obsjectiver des informations comme sur la localisation de mes ancêtres (et ça me donne de nouvelles idées d’articles). Et pour vous tenir en haleine, au cours de la 8ème génération nous allons rencontrer un nouveau département ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>