Un arbre sans épine ?

Ce que les généalogistes redoutent par-dessus tout : tomber sur une épine généalogique.  Un cul de sac, un  acte introuvable, bref un grain de sable qui empêche plus ou moins la progression dans son arbre.  Et c’est précisément le généathème de janvier.

Oui mais voilà, mon arbre est presque tout lisse !

  • Pas d’enfant abandonné jusqu’à présent.
  • La présence d’enfants naturels ne m’a pas empêché de trouver les ascendants de leur mère (comme dans le cas de Valérie GODON).
  • J’ai bien eut quelques épines, mais dont j’ai trouvé la réponse : comme le mystère du décès de Louis BLONDEAU ou l’acte de mariage de Thomas MERLIN.

Il est possible d’aider les autres généalogistes en ce mois de janvier, une première liste se trouve ici.

3 réflexions au sujet de « Un arbre sans épine ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>