G… Gaspard MILLARY, plus qu’un oncle ?

G… Gaspard MILLARY, plus qu’un oncle ?

Le personnage central de l’article du jour est Gaspard MILLARY, oncle maternel de Jean BEAUNEZ. Gaspard a vraisemblablement eu une place très importante dans la vie de son neveu.

Gaspard est né vers 1745 dans le Morvan. En 1776, 12 ans avant la naissance de Jean, il est désigné parrain d’Angélique MECHIN, née à Saint-Bouize à plus de cent kilomètres du Morvan, à proximité du village d’Herry. On apprend qu’il y est domestique. Il est ensuite parrain de deux enfants à Herry, en 1784 et 1787. Il devait donc être bien intégré dans cette commune.

Nous le retrouvons ensuite en 1809 pour le premier mariage de Jean BEAUNEZ avec Catherine BALLAND. Il y est témoin, alors âgé de 64 ans et manœuvre à Herry.

J’imagine que la venue de Jean à Herry, si loin de son village d’origine, ne peut pas être un hasard, et Gaspard l’a sans doute incité à s’y installer.

Gaspard sera ensuite témoin des naissances de Françoise et Jeanne BEAUNEZ.

Il décède le 7 avril 1824 au Chêne d’Herry. On ne mentionne aucune épouse sur l’acte (mais les témoins n’ont pas non plus réussi à donner le nom de ses parents, ni même son âge exact).

Je me suis souvent demandée si la relation entre Jean et Gaspard aurait pu être plus qu’une simple relation oncle / neveu… ce qui m’a été confirmé récemment, au détour d’un acte notarié.

En 1859, Jean BEAUNEZ prépare sa succession. Pour répartir l’héritage plus facilement entre ses enfants, il cherche à vendre des biens. Le notaire précise alors dans le cahier des charges de la vente, pour chaque « immeuble », quelle est sa provenance. Pour les terres formant les sixième et septième lots on y apprend que Jean fut légataire universel de Gaspard MILLARY. Fait confirmé dans un acte de vente que j’ai retrouvé tout récemment, datant de 1849 et portant sur 30 ares de terres.

Extrait du cahier de charges, Minutes de Louis COURSIER – Étude d’Herry – AD18 – 1859 E/23766

On y apprend que Gaspard se rendit de l’autre côté de la Loire chez Maître CHARLET pour rédiger son testament le 29 juin 1820, à Pouilly-sur-Loire (Nièvre). Ce testament est sans doute ma seule chance d’en savoir plus sur la relation entre Gaspard et Jean BEAUNEZ ?

Ni une ni deux, j’envoie une demande au fil d’Ariane, traitée très rapidement. Hélas ! Maître CHARLET n’est pas resté à Pouilly-sur-Loire… Il s’est ensuite installé à Saint-Saulges (toujours dans la Nièvre). Et si les minutes rédigées à Saint-Saulges ont bien été versées, aucune trace des minutes de son passage à Pouilly.

Quelle déception… Savoir que cet acte a pourtant existé…

Registre paroissial - Saint-Bouize - AD18 : 1761-1792 3E 1068
Registre paroissial - Herry - AD18 : 1761-1794 3E 0950
Acte de décès - Herry - AD18 : 1823-1842 3E 2278
Minutes de Louis COURSIER - Étude d'Herry - AD18 : acte de vente, 27 octobre-31 décembre 1849 E/23735
Minutes de Louis COURSIER - Étude d'Herry - AD18 : cahier de charges, avril-août 1859 E/23766

2 thoughts on “G… Gaspard MILLARY, plus qu’un oncle ?

    1. En effet quelle frustration… Je ne suis encore jamais allée aux archives de la Nièvre, peut-être déjà commencer par l’enregistrement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.