Le 25 juin 1944 à Thauvenay, l’Oradour berrichon

Le 25 juin 1944 à Thauvenay, l’Oradour berrichon

Pour ce huit mai, je voudrais relater un évènement tragique survenu à Thauvenay le 25 juin 1944, soit un mois après une autre tragédie qui avait l’objet d’un article sur le blog :

La fusillade des Fours à Chaux, le Maquis de Veaugues

Le dimanche 25 juin 1944 en début d’après-midi, un détachement allemand venant de Cosne-sur-Loire s’arrête contrôler des jeunes du village. L’un d’entre eux prend peur et tente de se cacher ; un soldat allemand abat alors Robert et Maurice MOLLET âgés de 16 et 24 ans, blessant leur jeune frère.

L’Emancipateur, 22 juin 1950

Un allemand se rend dans une maison, où un homme caché (sans doute un résistant) abat  le soldat. Les représailles seront sanglantes.

Des hommes arrêtés sur la route, et qui se trouvaient dans le camion allemand, sont emmenés dans le parc du château. Une colonne de camions vient de Cosne, apportant plaques et grenades incendiaires.

Les hommes arrêtés seront fusillés, les soldats tirent en tout sens, des rafales de mitraillettes atteignent les murs du château où les enfants de l’école ont été mis à l’abri, faisant une jeune victime de plus, âgée de seulement huit ans.

Puis c’est l’incendie du village. Les pompiers qui viennent de Sancerre sont repoussés. Le maire avait contacté la kommandantur de Bourges, les soldats reçoivent alors l’ordre de cesser.

Le bilan sera de 7 morts, 3 blessés, 18 prisonniers dont 9 seront déportés. Souvenons-nous du nom des victimes :

Roland Doucet, Robert Lavevre, Lucien Maillard, Paul Josserand, Maurice Mollet, Robert Mollet et Raymond Voyemant

Mon grand-père m’en avait parlé. Dans ma mémoire il me semble qu’ils avaient vu de très loin la colonne de fumée, et cela l’avait beaucoup marqué car les victimes étaient des jeunes de la région (il avait 18 ans).

L’Émancipateur, 22 avril 1949

 

Sources

Discours du maire de Thauvenay pour 70ème anniversaire de l'événement.

Article du Berry Républicain en date du 1er juillet 2014

L'Emancipateur, 22 avril 1949 et 22 juin 1950.

 

 

3 réactions au sujet de « Le 25 juin 1944 à Thauvenay, l’Oradour berrichon »

  1. Un évènement dramatique comme il y en a hélas eu bien trop durant ce conflit et d’autres. Il y a quelques années, une excellente exposition avait été organisée à Thauvenay sur ce sujet. Je viens aussi de commenter l’article sur le « Four à Chaux » de Veaugues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.