H… Hommes

H… Hommes

Nous retrouvons aujourd’hui dans le recensement de 1872 trois générations d’hommes vivant au hameau des Chênes, dans la commune de Sens-Beaujeu.

Le chef de famille est Louis DAMIEN, propriétaire cultivateur de 63 ans. Il vit avec son fils Louis DAMIEN âgé de 29 ans, et Justin Auguste DURAND, son petit-fils de 12 ans. Une domestique âgée de 19 ans, Elise RIFFAULT complète la maisonnée.

Le hameau des Chênes est au nord de Sens-Beaujeu.

Justin Auguste est le fils de la fille aînée de Louis DAMIEN, Marie Ampronne, et d’Isidore DURAND son gendre. Ces derniers vivent au bourg de Neuilly-en-Sancerre, non loin de là,  avec deux autres fils ; Isidore est jardinier. Lors du recensement Marie Ampronne est en sursis, elle décède en effet le 23 août de cette même année.

Au mois de mars, c’est Cécile FLEURIET, femme de Louis DAMIEN (père) qui était décédée. Jamais deux sans trois, en 1874 c’est Louis DAMIEN (fils) qui meurt à l’âge de 31 ans.

En 1872, il reste encore deux enfants du couple DAMIEN / FLEURIET :

– Louise Églantine âgée de 35 ans, qui vit avec son mari Louis FORET, âgé de 37 ans, propriétaire au hameau des Champions à Menetou-Râtel. Vivent avec eux trois enfants âgés de 12 à 5 ans. Ils vivent dans le même hameau que mes aïeux présentés l’an dernier dans le challenge !

– Adèle, aïeule de mon mari, que nous retrouverons à la lettre M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.