F… FROMION Jean, époux de Justine GRESSIN

F… FROMION Jean, époux de Justine GRESSIN

En 1872, Jean FROMION, propriétaire de 50 ans, vit avec sa femme Justine GRESSIN au hameau de la Forêt à Menetou-Râtel. Cette dernière est de 6 ans son aînée, et est née en cette commune.

Le hameau de la Forêt, où il ne semble pourtant pas y avoir de forêt… – carte Cassini

En 1840, Justine a donné naissance à Marie Justine, née de père inconnu. Nous l’avions rencontrée pour la lettre B ; c’est elle qui a épousé François BONTEMPS.

Jean FROMION et Justine GRESSIN se sont mariés en sept ans plus tard à Jars, village voisin. Ils auront au moins quatre enfants ensemble :

  • Victorine, 20 ans, vit avec ses parents lors du recensement de 1872.
  • François, 18 ans, vit dans le même hameau chez Pierre ROBINEAU, tisserand de 49 ans. Il y est ouvrier.
  • Je ne trouve pas trace de Louis, 22 ans, qui s’est pourtant marié en juin 1872 à Ouzouer-sur-Loire. Il y était boulanger.
  • Pas de trace non plus de Jean, dont je ne sais pas s’il est vivant en 1872.

2 réactions au sujet de « F… FROMION Jean, époux de Justine GRESSIN »

  1. Oui, ce toponyme m’a toujours laissé perplexe, car il n’y a jamais eu de forêt à cet endroit. La carte de 1674 du Comté de Sancerre laisse imaginer un pays voué à la culture ou à la pâture. Curieusement, le double « s » allemand est utilisé sur la Carte de Cassini: Gaβelin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.