Protestantisme

Protestantisme

J’aime beaucoup l’émission la marche de l’histoire sur France Inter. Lundi dernier a été rediffusée une émission sur Marie Durand et la résistance protestante au XVIIIème siècle. L’occasion de refaire le point sur différents événements de cette période.

Je me sens concernée car il y a quelques mois je me suis découvert une branche protestante. Familles originaires de Sancerre, haut lieu du protestantisme dans le Berry.

Une période plus ancienne, 1573 Sancerre l’enfer au nom de Dieu. Abraham Malfuson.

Une phrase de l’intervenant a particulièrement fait écho en la généalogiste que je suis. En refusant tout acte catholique, les protestants n’avaient plus d’identité. A l’époque l’état civil était géré par l’Eglise.

Ces hommes et femmes n’avaient donc pas d’existence, étaient comme suspendus en l’air.

Deux dates importantes : 1685 et la révocation de l’Edit de Nantes. L’exercice de la religion protestante est interdite, les pasteurs sont bannis. En 1787 L’Edit de Versailles, dit Edit de Tolérance, redonne des droits et donne lieu à des régularisations de mariage.

Un exemple : à Sancerre en novembre 1788, trois mariages avec le même patronyme ont été ajoutés.

– Le 18 novembre 1788 réhabilitation du mariage Pierre SERVEAU et Marie Jeanne NAUDET

– le 27 novembre 1788 réhabilitation du mariage Jean FEUILLAUT et Anne SERVEAU

– le 28 novembre 1788 réhabilitation du mariage Jacques SERVEAU et Marie Anne DUCLOU . Ceux-ci ne sont autres que les parents de Pierre SERVEAU. Leur acte de mariage est donc postérieur à celui de leur fils !

Pour écouter l’émission sur Marie Durant et la résistance protestante c’est ici.

J’ai également découvert le site du musée virtuel du protestantisme français, très bien documenté.

Une réaction au sujet de « Protestantisme »

  1. Une branche protestante, ça doit être assez dur remonter; et pourtant ça doit être passionant!
    (J’ai déjà vu des abjurations de Luthériens dans les registres catholiques, comme quoi ce phénomène était vraiment étendu partout en France, même dans des petits villages)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.