P … Poursuivons avec Edmé DUMAY

P … Poursuivons avec Edmé DUMAY

Lire le début ici.

Après ce petit moment d’incompréhension autour de l’orthographe de l’Yonne, Edmé reprend.

Edmé : Je me suis établi à Saint-Bouize, mais si tu regardes bien les archives, je suis venu avec ma femme … et aussi avec ma sœur qui décèdera durant l’an IX ».

Moi : Ah je ne le savais pas. Et que faisiez-vous à Saint-Bouize ? Je ne pense pas que vous étiez vigneron !

Edmé, souriant : Comme bon nombre de tes ancêtres j’ai travaillé la terre : laboureur, jardinier…

DSC_1151

Moi : Ah oui c’est vrai que j’ai eu plusieurs ancêtres jardiniers à Saint-Bouize !

Edmé : Et pour cause, le nom du village pendant la révolution était « Les Jardins ».

Moi : Ah oui ? En même temps ça ne m’étonne pas tellement, je me souviens de l’immense jardin de mon arrière-grand-mère dans cette commune…

Edmé : Qui habitait dans le même hameau que nous ! En allant en vacances là-bas, tu as touché du doigt notre vie sans le savoir… Nous étions donc moi, et ma femme Madeleine RAOUL, issus de familles de cultivateurs. Et toi qui est à la recherche de professions insolites, son grand-père Claude CARRE était tuilier à Bleigny-le-Carreau.

Moi : Tuilier ? Il fabriquait des tuiles ?

Edmé, hochant la tête : En effet.

La suite lundi.

2 réactions au sujet de « P … Poursuivons avec Edmé DUMAY »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.