D … Depuis une nouvelle ville du Morvan

D … Depuis une nouvelle ville du Morvan

Lire le début de l’aventure ici

– Jeanne poursuit en me montrant la carte : tu as vu que Corancy est un peu plus éloigné de Préporché. C’est mon grand-père maternel qui en était originaire. Et ma grand-mère venait d’à côté, de Château-Chinon.

Ce nom fait tilt, dans ma tête. Enfin un lieu que je connais !

Moi : Château-Chinon ? J’y suis déjà allée en vacances, je ne savais pas que j’y avais des ancêtres. Nous avions visité Bibracte au Mont-Beuvray, un site archéologique celte, et aussi le musée du Septenat de …

Est-ce qu’il se pourrait que ?

Moi : Ne me dites pas que je cousine avec un ancien président de la république ???

M

– Jeanne, perplexe : Bibracte ? président ? Mais enfin de quoi parles-tu ?

Je prends de nouveau mon ordinateur pour rechercher l’arbre généalogique de François Mitterand. Vérifications faites, il n’est pas originaire de ce secteur. Mais il a quelques ancêtres dans les environs de Bourges, dans des villages que les ancêtres de mon mari ont fréquenté. Une surprise viendra peut-être une autre fois…

Moi : Pour Bibracte je pense savoir pourquoi vous ne connaissez pas. Ce site a été oublié puis redécouvert à la moitié du XIXème siècle. Revenons à Château-Chinon, où vivaient exactement votre grand-mère ?

– Jeanne réfléchit : ah ça, ce que je peux dire c’est que c’est une branche de laboureurs. Mais où exactement, je ne me souviens plus si ma grand-mère me l’a dit. Mais je n’ai pas encore parlé de mon père de Sermages !

La suite lundi

4 réactions au sujet de « D … Depuis une nouvelle ville du Morvan »

  1. Si vous n’aviez déjà visité le site de Bibracte, je vous l’aurais recommandé! La vie de laboureur dans ce pays au climat ingrat et à la terre qui colle aux sabots devait être rude!

  2. Décidément, on va naviguer dans des eaux que je connais un peu (enfin… disons plutôt que les noms me parlent). Moulins-Engilbert hier, Sermages et Château-Chinon aujourd’hui, cela m’incite vraiment à aller « débroussailler » cette branche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.