C … Commagny, Corancy, nouveaux villages morvandiaux

C … Commagny, Corancy, nouveaux villages morvandiaux

Je vous conseille de lire l’histoire depuis le début ici.

Jean s’éclipse et laisse la place à sa mère, Jeanne MILLIARI.

Moi : Alors pouvez-vous me parler des villages du Morvan où mes ancêtres auraient vécu ?

Jeanne :  J’ai toujours vécu à Préporché, mais mes parents étaient originaires de villages alentour : Sermages pour mon père et Commagny pour ma mère.

J’ouvre une carte. Si je trouve bien Sermages, pas de trace de Commagny.

Moi : Commagny ? Vous êtes sûre ? Je ne trouve pas de trace d’une commune de ce nom …

Jeanne :  Bien sur que si ! Il y avait l’un des plus beaux prieurés, et la commune était très riche. Une légende raconte qu’au XVème siècle l’un des prieurs du prieuré l’a pillé, et il était également accusé de plusieurs meurtres. Les moines ont petit à petit déserté les lieux. A la révolution il fut revendu comme bien national. Et en 1794 Commagny perdit sa qualité de commune et fut rattachée à Moulins-Engilbert.

Je regarde une carte postale de ces lieux et me dit que mes ancêtres avaient de la chance d’avoir une si belle vue.

Commagne

Jeanne : Ils habitaient la commune, mais il ne me semble pas qu’ils étaient proches de ce lieu. Mon grand-père Dominique LEGER était laboureur aux Monceaux. Et son père et son grand-père étaient laboureurs à Chagnon sur la commune de Corancy.

Moi : Et bien moi qui voulait voyager me voilà servie !

Jeanne : Voyager, voyager, il faut le dire vite ! Si tu regardes sur une carte tu verras que le hameau des Monceaux de Commagny est très proche de celui des Beaunés de Préporché où nous avons vécu.

Moi : Les Beaunés ? Comme le nom de …

Jeanne : Oui, comme le nom de mon mari et mes enfants.

C2

Je reprends une carte pour indiquer les lieux dont mon aïeule m’a parlé. Je suis assez fière de ma moisson !

Jeanne : Et encore, tu n’as pas tout entendu sur cette branche !

A suivre

5 réactions au sujet de « C … Commagny, Corancy, nouveaux villages morvandiaux »

  1. Une belle région que je connais un peu. Le château de Moulins-Engilbert, au demeurant petite bourgade assez vivante, mérite un détour. Etes-vous sûre que vous auriez compris le parler de ces gens-là?…

  2. Cette carte me rappelle des souvenirs… J’y ai cherché un baptême comme on chercherait une aiguille dans une botte de foin (et je ne l’ai pas trouvé, sinon « c’est pas drôle »). Il va falloir que je me remette à faire « l’escargot » dans le coin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.