Ma petite (des)organisation

Ma petite (des)organisation

Le généathème de ce mois de septembre porte sur l’organisation de ses recherches généalogiques. Un exercice où je n’ai jamais excellé.
Je ferai un petit parallèle avec la recherche scientifique. Avant de lancer une étude scientifique, il faut penser son protocole expérimental très en amont, y compris la manière dont seront exploités les résultats. Car magie des statistiques, les analyses dépendront du protocole expérimental. A vouloir aller trop vite, le risque est d’obtenir de nombreux résultats … difficilement exploitables (voire pas du tout).

L’organisation c’est un peu la même chose : si on ne la réfléchit pas en amont, on perd du temps et on risque de devoir tout changer !

  • Tout d’abord le logiciel
Pour bien travailler il faut un bon outil (ici le logiciel). Car la majorité des informations se trouvent à l’intérieur. Comme j’ai un peu de mal à noter sur un cahier mes différentes recherches, je les note en commentaire sur les fiches de mes ancêtres.
  • Mes fiches papier
Je vais l’avouer tout de suite : tous mes ancêtres n’ont pas leur fiche papier. De reprendre mes ancêtre un par un (par n° SOSA) m’a permis de revérifier les informations dont je disposais et me rendre compte qu’il manquait ça et là un acte de naissance ou de décès.
Ces fiches fonctionnent par couple.


Au recto : Monsieur en haut, Madame en bas. Pour chacun leur commune d’origine en haut à gauche (ici V = Verdigny, SV = Sury-en-Vaux) et le n° de SOSA à droite. Pour chaque acte je reprends la date, le noms des parents, la profession, les témoins…


Au verso, se trouvent les détails du mariage et dans la deuxième moitié de page les enfants. Je note ici aussi les mariages ne concernant pas directement ma généalogie.

 

  • Les dossiers sur mon ordinateur
Dans mon dossier généalogie j’y trouve des sous-dossiers :
– Actes : classés de la manière suivante : n° SOSA_Type d’acte_Nom. Au final pas terrible à cause des implexes. Mais difficile de tout changer !
– Blog : calendrier du challenge A à Z, illustrations, recherches spécifiques…
– Photos : mal triées (je n’ose même pas en parler)
– Ressources : outils dont je peux avoir besoin, sous-dossiers sur les métiers, les villages de mes ancêtres
Voilà un bref aperçu de ma petite (des)organisation.
Et vous, comment vous organisez-vous ?

4 réactions au sujet de « Ma petite (des)organisation »

  1. Pourquoi désorganisation ? c’est plutôt déjà pas mal ! Bravo pour les fiches papiers… de mon côté, je n’ai pas grand chose en papier, et je me dis que c’est peut-être une erreur…
    J’ai longuement hésité (et je me pose encore de temps en temps la question) de savoir si je dois créer des fiches par personne où par couple… Au final, je suis parti sur des fiches par couple, et des fiches individuelles pour les personnes dont j’avais beaucoup de chose et dont la vie a été plutôt mouvementée !

  2. Difficile de penser à l’organisation en amont : l’excitation des futures découvertes est plus forte que le souci d’organisation ! Et comme la recherche n’est jamais terminée, le généalogiste privilégiera toujours la « paillasse » au nettoyage et rangement des tubes à essais.

    1. Je vois que ma comparaison avec la recherche scientifique inspire ;-). Je suis malheureusement bien d’accord, lorsque je fais mes recherches j’essaie d’aller le plus vite possible … et c’est vite le bazar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.