• Considérations généalogiques,  Vu lu entendu

    Une belle édition 2023 du Salon de généalogie Paris XVème

    C’est avec plaisir que j’ai participé pour la seconde fois au salon généalogique qui se tient à la mairie du XVème arrondissement de Paris. Ma première participation était en mars 2020, soit quelques jours avant le confinement…

    Quatre très bonnes conférences

    Je n’avais pu suivre qu’une présentation en 2020, mais cette année en restant deux jours j’ai pu assister à quatre conférences, qui étaient (je vais le dire tout de suite) toutes très intéressantes.

    Un ancêtre blessé lors des guerres de 1870 et suivantes, comment retrouver son histoire ?

    Sandrine Heiser a présenté, à partir d’exemples concrets, les fonds que l’on peut consulter lorsque l’on souhaite retrouver la trace d’un blessé de guerre. Elle a bien entendu parlé du SAMHA que j’avais contacté pour mon arrière-arrière-grand-père Justin LEGER, blessé durant la première guerre mondiale ; mais d’autres ressources telles que les fonds des Invalides et les archives communales peuvent apporter des informations.

    Cela m’a fait réaliser que je n’ai toujours pas commencé à chercher si mes ancêtres (ou leurs frères) avaient participé à la guerre de 1870-71. J’ai pourtant lu plusieurs articles et suivi deux conférences en ligne de Jérôme Malhache à ce sujet (au moment où j’écris cet article elles sont encore disponibles ici et ).

    Créer un blog de généalogie

    Pour cette conférence, nous étions plusieurs blogueurs à venir soutenir notre copain Sébastien / Marques Ordinaires. qui m’avait d’ailleurs dédicacé le guide du même nom. Il y avait du monde dans la salle, de tous âges. Peut-être verrons-nous bientôt de nouveaux blogs de généalogie ? Sébastien a gentiment mis en ligne sa présentation pour celles et ceux qui n’ont pas pu venir.

    Irène Frain mène l’enquête sur sa famille et partage ses secrets d’écriture

    Ma première journée s’est terminée avec la conférence de la romancière Irène Frain. Un excellent moment, très déculpabilisant sur l’écriture, et qui m’a donné du peps. J’avais lu « Marie Curie prend un amant » de cette autrice, et j’avais beaucoup aimé le travail de recherches dans les archives et journaux qu’elle avait mené.

    Découvrir les archives hospitalières

    Laurence Abensur-Hazan a présenté les ressources des archives hospitalières, et surtout où les trouver ! Le hasard fait qu’elle a également parlé des archives des asiles alors que j’ai publié récemment un article à ce sujet. Concernant les hospitalisations, un ancêtre Jean BEUCHON avait fini ses jours à l’Hôtel-Dieu d’Orléans, et j’ai des recherches à faire sur Paris où un collatéral Camille Jean Félix LINARD était décédé à l’âge de 22 ans.

    Les stands et les rencontres

    De nombreux stands étaient également présents, tenus par des associations ou des sociétés privées. Je n’avais rien de particulier demander cette année, mais j’ai failli craquer pour l’achat d’un arbre au format papier à compléter. Ce sera sans doute une idée de cadeau.

    Mais les meilleurs moments étaient comme la fois précédente les rencontres entre généalogistes, à la fois la communauté des blogueurs et celles des streameurs ! Un grand merci à tous pour votre bonne humeur, à ma logeuse pour m’avoir évité une nuit d’hôtel et bien entendu à l’éditeur Archives et Culture pour l’organisation de cet événement. L’an prochain aura lieu la 10ème édition du salon, j’ai hâte d’avoir le programme !