Bergère avec son (futur) mari domestique

Le recensement de 1872 a eu lieu en 1872 … mais j’aimerais beaucoup connaître la date exacte !

En effet, si j’ai retrouvé mes aïeux Jean DUMAY et Marie VALET dans la même maisonnée, où ils travaillent pour un même patron, ils se sont mariés en juillet 1872. Impossible donc de savoir s’ils sont allés travailler au même endroit une fois mariés, ou bien si c’est le lieu de leur rencontre.

Lors du recensement, Jean âgé de 28 ans est domestique, tandis que Marie a 17 ans et est bergère.  Ils travaillent pour Jacques BOUCHARD à la Rêche, hameau de la commune de Vinon, village tout proche de Saint-Bouize où ils se sont mariés et où ils vivront par la suite.

Ils sont loin d’être seuls ! Lors du recensement, la composition de la maison est la suivante :

  • Jacques BOUCHARD, fermier, et sa femme Louise LEGER
  • Leurs enfants : Jean, 13 ans, Marie, 12 ans, Paulin, 9 ans et Elie, 2 ans
  • Mes ancêtres Jean DUMAY et Marie VALET, domestique et bergère
  • Un autre domestique, Théodore BONNET
  • Un jeune vacher de 14 ans, Hippolyte NEVEU

Sans doute une assez grosse ferme !

Quitter le Berry

Comme je l’ai déjà écris dans mon article « Recherches nivernaises », mes ancêtres voyageaient peu. J’avais calculé à l’époque avoir 0,4% de mes ancêtres hors du Cher. Ces branches provenaient :

  • une branche d’Issoudin, dans l’Indre (c’est à dire encore dans le Berry)
  • deux branches dans le Loire
  • deux branches nivernaises déjà présentées à St Père et Préporché dans le Morvan.

Avoir des ancêtres centrés sur deux voire trois cantons, cela facilite les recherches. Mais cela est un peu « monotone », j aimerai bien un peu de voyage.

Avant-hier j’ai retrouvé la photographie d’un acte de décès. J’y retrouve mon SOSA n°116 Jean DUMAY. Manoeuvre à St Bouize. Ses parents : Edmé DUMAY et Madeleine RAOUL. Tous les deux décédés. L’acte est peu lisible, je crois reconnaître comme origine le village de Vinon. Mais cela ne colle pas avec le canton qui aurait du être Sancerre. Après quelques recherches, je découvre finalement que le village en question est Vernoy dans le département de « Lionne ». En fait le département de l’Yonne. Et bien voilà un peu de piment !