4 réactions au sujet de « T »

  1. Je ne sais pas ce qu’est un convecteur temporel, mais vis ma passion pour l’histoire sans nostalgie pour des périodes que je n’ai pas connues. Simplement la curiosité de savoir comment les gens vivaient autrefois! La généalogie est un excellent fil conducteur pour aborder l’histoire.

    Je travaille actuellement sur la Coutume de Lorris, qui était en quelque sorte le Code Civil en vigueur dans notre région sous l’Ancien Régime. Eh bien, on est surpris d’y découvrir que bien de ses dispositions ont perduré jusqu’à aujourd’hui!

    Quant à ceux qui se repaissent de ces « fêtes médiévales », pensant qu’on vivait mieux au temps des Croisades qu’aujourd’hui, laissons-les rêver…

  2. Vivre dans le passé relèverait d’une pathologie psychiatrique. Je préfère vivre « avec le passé », ce passé outil incontournable pour cerner pleinement le furtif présent!

    Coutumes ancestrales; économie; enjeux stratégiques; géographie; politique & religions; gastronomie; problèmes psychologiques.., il n’y a pas de limites tout s’éclaire à la lueur des faits d’hier!

    Dès que l’on porte sa réflexion sur l’instant présent, il est déjà du passé. Vivre l’instant présent, revient techniquement à se couper de l’expérience, une immersion émotionnelle et c’est la doctrine sectaire la plus répandue et qui nous coupe de la réflexion.

    Avoir un certain recul avec le tumulte de l’existence, ce n’est pas si mal. Chercher à retirer l’expérience du passé est bien plus productif quand on tente de reconstituer ses racines. Il y a une implication quand il s’agit des siens.., l’histoire se détache du virtuel.

    La généalogie n’est pas une activité lugubre et isolée, elle demande d’entretenir de nombreux liens sociaux et est un pont , un raccourci efficace pour accéder facilement et sans contrainte, à de nombreuses disciplines.

    1. C’est ce que j’essaie de dire à mes enfants qui me reproche de vivre « avec les morts », j’ai beau leurs dire que ce que je recherche dans la généalogie se sont des tranches de vies et des pages d’histoires dans L’Histoire….et que tout ça me bouste à m’intéresser aux nouvelles technologies…..

Répondre à Sirius Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.